Profs

Les professeurs et les bénévoles font tout leur possible pour garder notre studio chaleureux et avenant pour aider chacun à se laisser gagner par la danse et oublier le monde de dehors. S’ils sont sans prétention et accessibles n’oublions pas que nos professeurs sont reconnus internationalement et ont gagné respectivement ou ensemble des compétitions dans plusieurs pays. Du plus grand au plus petit ils aiment partager leurs passions et sont toujours partants pour de nouveaux challenges alors venez en apprendre plus!
Dance Addict | Nicolas

Nicolas

Nicolas

La danse a toujours fait partie de moi, j’ai commencé à 4 ans avec éveil à la danse et je ne me suis jamais vraiment arrêté, classique, contemporain, modern jazz, claquettes, ce n’est qu’en arrivant à l’université que j’ai découvert les danses de couple. Quelques erreurs de planning et quelques belles rencontres après et me voilà en 2005 moniteur swing à Rennes 2.
J’ai toujours su que je voulais être professeur, j’aime partager ma passion bien évidemment mais j’aime surtout la voir grandir et s’épanouir chez les autres, voir leurs sourires, les voir s’amuser, j’ai toujours imaginé que c’était ça ma mission. J’ai eu la chance d’assister en tant qu’élève puis professeur au renouveau et au développement du Lindy hop. Il a fallu donc voyager pour se former! En France, en Angleterre, en Suède et bien-sûr aux USA, j’ai eu la chance d’aller chercher les enseignements un peu partout. Depuis j’enseigne avec plaisir ma vision du swing, parfois ponctuée de références historiques il le faut bien je suis archéologue de formation, et toujours avec le sourire, pour vous faire découvrir ou approfondir votre connaissance du swing.
Venez me rejoindre et nous ferons ensemble un bout de chemin ou musique, mouvement, détente et rencontre vous ferons créer un autre univers.

Alina

J’ai toujours été attirée par la danse mais ce n’est qu’à l’université que j’ai eu l’occasion de m’inscrire dans une école de danse. Je me souviens comment dans ce studio de danse avec les danseurs de cette communauté je me suis sentie comme dans un deuxième chez moi. Les soirées avec des musiciens, les voyages, les festivals, se faire des amis partout, les compétitions et ma première victoire – ma vie d’avant n’avait jamais été aussi éclatante et remplie d’émotion. Deux ans après mon premier cours de Lindy hop, en 2015 j’ai commencé à enseigner le lindy hop, le blues et plus tard le solo blues dans mon école mère de Kvartal à Minsk. En travaillant ma danse et en me confrontant au questionnement de l’enseignement tout en voyageant à travers l’Europe pour trouver l’inspiration auprès des plus grands professeurs, j’ai réalisé que pour moi, danser est la meilleure manière pour pouvoir s’exprimer. Avec plus de 6 ans d’enseignement et d’expérience j’ai eu l’honneur de donner cours dans plusieurs villes au Belarus, en Russie ,en France et dans de grandes villes comme Vilnius (Lituanie), Bruxelles (Belgique), Luxembourg. La danse est littéralement devenue ma vie lorsque j’ai déménagé à Rennes, France, et commencé à enseigner à Dance Addict, n’est-ce pas ce que l’on appelle le destin ?
Dance Addict | Alina

Alina

Dance Addict | Ludovic

Ludovic

Ludovic

Ludovic s’initie au Rock’n Roll en 2007 puis aux danses latines. Lors des soirées il découvre le Lindy-Hop qui attire rapidement son attention… Tellement plus libre, tellement plus fun ! Dès 2009, il s’oriente vers les danses swing et petit à petit en devient addict. Toujours prêt à danser, il aime à rechercher une connexion tout en douceur. Un poil taquin, il improvise des mouvements dont il puise l’inspiration dans la connexion avec sa partenaire.

Camille

Je commence la danse à 3-4 ans par de la danse rythmique mais moi ce que je veux faire c’est du Modern Jazz! A 8 ans je commence enfin et fait mon premier spectacle sur la bande originale de Men in Black 😎. C’est parti pour des années de chorégraphie et de gala où ma famille puis mes amis sont ravis d’être conviés 😅. Et puis l’internat commence, je quitte ma banlieue pour m’installer à Paris et c’est la fin de l’aire du Modern Jazz. Mais la danse me manque, une de mes amies est accro au swing, les bals swings sur les quais de Seine me séduisent.. Et hop, en 2017 je suis follow Lindy débutante! Je retrouve la danse, la musique et je découvre la connexion!! Soirées, cours, stages, la passion swing m’emporte! Ce que j’aime dans la danse c’est cette sensation de canaliser la musique dans mon corps et de la laisser me faire bouger. A deux on se connecte autour de cette énergie et la danse devient une sorte de conversation en mouvement, un échange plein de surprise!
Dance Addict | Camille

Camille

Dance Addict | Erwan

Erwan

Erwan

Sensible à la guitare blues depuis l’adolescence, j’ai finalement découvert la danse blues en 2014, avec Nicolas et Virginie, Fabien et Lisa, Adamo et Vicci au Breizh Blues Invasion à Rennes.
J’ai parcouru depuis de très nombreux festivals en Europe, et j’enseigne localement lindy et blues depuis environ 4 ans. Initialement concentré sur le blues en couple, très sensible aux connexions avec le partenaire et la musique, je cherche actuellement à progresser dans les divers aspects des danses swing (Blues, Lindy, Balboa), couple et solo.

Viktoria

Je suis une fille allemande, travaillant comme développeur web, qui vit maintenant à Rennes à cause du Blues. Dès ma plus tendre enfance, j’ai eu envie de danser. Mais ce n’est que bien plus tard que j’ai eu l’occasion d’explorer ce souhait. J’ai essayé de nombreux styles de danse différents, en couple et en solo : en commençant par les danses de salon et le discofox en continuant avec le tango argentin, le jazz moderne, le ballet, le flamenco. Mais la première danse qui m’a marqué dès la première rencontre a été le Lindy Hop avec sa citation libératrice « il n’y a pas d’erreurs, seulement des variations ». Peu de temps après, je suis tombé amoureux du Blues. Et maintenant? Maintenant, je suis ici, toujours à la recherche de nouvelles variations – et des bons mots français pour les décrire.
Dance Addict | Viktoria

Viktoria

Dance Addict | Pierre-Olivier

Pierre-Olivier

Pierre-Olivier

À venir …

Doriane

Mon histoire avec la danse a commencé à l’âge de 7ans sur la glace. Pendant 10ans j’ai pratiqué la danse sur glace en compétition solo et en équipe. Puis j’ai passé mon brevet d’initiateur fédéral pour pouvoir entraîner les enfants. J’ai été obligée d’arrêter cette discipline. Mais je ne voulais pas arrêter la danse. Et lors d’un salon du vintage à St Malo j’ai rencontré Nico et Alina. Je les ai vus danser un blues c’était magnifique. On a ensuite discuté, ils étaient très sympathiques donc je me suis par la suite inscrite à Dance Addict. Aujourd’hui je suis super contente d’avoir découvert l’univers du swing. Et dernière chose, j’adore vraiment le charleston, ça permet de bien transpirer en s’amusant !
Dance Addict | Doriane

Doriane

Dance Addict | Renaud

Renaud

Renaud

Tombé dans une famille de musiciens(iennes) et de danseurs(euses) – on survit à tout la preuve – j’ai fait mes premiers pas de danse classique à l’âge de 4 ans… ça n’a pas duré longtemps j’avais judo ! Découverte de la danse de couple à Paris où pendant plus de dix ans j’apprends à danser le rock et à respecter une ligne de danse : autre époque, autres mœurs… Un peu lassé, un petit détour “apasionante” par le tango argentin me fait explorer de nouvelles formes de connexion et exprimer davantage de musicalité dans ma danse : milonga ! Taratata ! Vient ensuite une longue pause de plusieurs années où la musique va remplacer les pas de danse : « ploum ploum » fait ma contrebasse, plutôt classique et un peu jazz. Et puis un jour, la révélation, une rencontre sur une piste de danse (je sais ce n’est pas original) : jeux de jambes minimalistes et subtils, connexion rapprochée et élégante, le tout sur une musique jazzy à un tempo up : trop trop “Jollies” !!! Premier stage, première soirée… me voilà devenu balboa dance addict ! (toute ressemblance avec une marque déjà déposée…) PS : vous voulez goûter les chocolats que je confectionne au quotidien ? Commencez donc par m’inviter à danser un petit balbo…et qui sait un petit lindy ou un blues pourraient peut-être même bien faire l’affaire : personne n’est parfait non ? A bon entendeur, Miam miam !